Parcoursup, l'erreur à ne pas commettre pour s'assurer une place dans le Supérieur


Alors que les élèves de Terminale attendent avec fébrilité les résultats de Parcoursup qui leur a permis d'exprimer des choix parmi les 17 000 offres de formations accessibles après le bac, le bilan des vœux de ces candidats fait apparaître qu'un peu plus de la moitié des lycéens (57%) n'ont exprimé qu'un ou deux vœux et 29% n'ont exprimé qu'un seul vœu.


Ces chiffres montrent que ces candidats se sont mis en danger et risquent de se retrouver sans aucune proposition de formation à la prochaine rentrée.


Quelle attitude adopter pour maximiser ses chances?


Parcoursup est la plateforme incontournable pour postuler aux études supérieures en France. Chaque année, de nouvelles formations rejoignent Parcoursup. A terme, et c'est depuis cette année déjà en grande partie la réalité, cette plateforme devrait être le passage obligé pour toutes les pré-inscriptions en première année de l'enseignement supérieur. Il est donc capital de bien gérer les vœux qui y sont déposés.


Il est possible d'y exprimer jusqu'à dix vœux voire même vingt en cas de"vœux multiples".

L'établissement reçoit et répond via la plateforme au vœu de l’élève, sans connaitre les autres choix exprimés par celui-ci.


Recevoir plus d'une réponse positive est donc tout à fait possible. Il ne faut donc pas craindre de postuler dans des formations concurrentes de celles que l'on vise. Le candidat choisira alors son affectation en fonction des différentes réponses positives reçues.


Lors de la formulation des vœux sur la plateforme, il faut être très attentif à la sélectivité des formations. Les places sont souvent limitées, information que vous trouverez sur Parcoursup pour chaque formation.

Ne postuler qu'à une ou deux formations et à fortiori si elles sont sélectives expose le candidat à ne recevoir que des réponses négatives.


Il ne lui reste alors plus que la possibilité de postuler fin juin à la "Phase Complémentaire" mais celle-ci ne regroupe que les formations qui disposent encore de places vacantes. L'offre y sera donc réduite, y compris pour les formations non sélectives.

Le risque est de se retrouver sans affectation à la fin de l'été.


Évitez donc le recours à la "Phase Complémentaire", en diversifiant les demandes de vœux dès la première phase.


Pour ceux qui ne visent qu'une seule formation, il fut savoir qu'il existe souvent d'autres voies qui permettent de postuler à la formation désirée à Bac+1, Bac+2 ou Bac+3 ou 4 s'il n'a pas été possible d'y accéder directement après le bac.

Pour ne pas renoncer à son rêve, ces voies constituent le "plan B" qui passe par une demande dans une formation non sélective dès la première phase de sélection de Parcoursup.


Déterminer les "plans B, C ...D"relève donc d'une vraie stratégie. N'attendez pas la classe de Terminale et la période de formulation des vœux de mi-janvier à mi-mars pour effectuer les recherches qui les mettront au jour... s'assurer une place dans le Supérieur se pilote aujourd'hui dès la classe de seconde avec les choix à déterminer pour l'entrée en classe de Première.


Alors ANTICIPEZ !

En sachant que les recherches de formations pour la formulation des vœux sur Parcoursup ne constituent que la dernière étape du processus d'orientation, il faudra auparavant définir le projet d'étude, cela demande du temps et peut-être aussi un accompagnement...





Contact

En Allemagne,

Eisenzahnstrasse 4, 10709 Berlin

Tel: +49 (0)173 59 96 119

 

En France,

133 rue de Javel, 75015 Paris​

Tel: +33 (0)6 35 28 28 95

ca.chabin@gmail.com

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Twitter Social Icon

© 2018 Chabin Coaching - Tous droits réservés